Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Message par Mr Liddell le Dim 29 Jan - 22:54

La règle est simple, entrer dans la peau d'un Pierre Bellemare du pauvre, créer quotidiennement une histoire loufoque mais qui tient la route, avec une intrigue, une progression et des digressions. Cette histoire est un roman de gare, entre policier et fantastique totalement comique, ou pas. Dès qu'un participant prend la parole un jour, il doit être suivi le lendemain par un autre

Voilà l'histoire exceptionnelle d'un homme hors du commun, de ceux dont on dit qu'ils sont extraordinaires. Cet homme là, Guy Georges Brassens, menait une double vie, chanteur à succès le jour, on lui doit entre autre "la maison abandonnée sur la plage" ou "croisière magique à l'autre bout du monde" et surtout "toi, toi, ma belle orpheline", et celle moins réjouissante de criminel en série la nuit. Quinze ans durant, alors qu'il sillonnait les routes de France et de Navarre, que les Chinois le désignait comme la voix du vingtième siècle, sa voix lui permit aussi, et surtout, d'assassiner un trop grand nombre de femmes, peut-être soixante, trois-cents, peut-être moins. Tout commença une veille de 23 novembre 1984 sur une aire d'autoroute ...

Mai, à toi de prendre la main
avatar
Mr Liddell
Admin

Messages : 22
Date d'inscription : 17/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Message par mamzelle_thorgard le Dim 29 Jan - 23:56

"elle est à toi cette chanson, toi la jeune femme qui sans façon, finira en p'tits bouts de pâtés, quand nos chemins se sont croisés..." telle est la chanson que guy fredonnait, assis derrière son volant. Le visage extrêmement serein, son regard était comme captivé sur ce qu'il se passait à l'extérieur.
Rien ne semblait bougé excepté la présence de cette jeune femme sortant des toilettes publiques. Guy l'avait remarqué, d'ailleurs ce n'était pas la première fois qu'il l'avait vu. Cela faisait un moment que l'homme la suivait, des jours, des semaines qui sait...il avait appris par cœur l'emploi du temps de la demoiselle jusqu'à sa façon de se mouvoir ou de s'habiller. A force de s’immiscer discrètement dans la vie de la femme, guy georges savait que ce serait avec elle qu'il ferait le grand pas. Son plan était clair dans sa tête. Soir après soir, il avait pris soin de réfléchir à toutes les étapes, dans les moindres détails et à savoir parer à toutes les éventualités.
avatar
mamzelle_thorgard
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellethorgard.wix.com/creation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Message par Araya le Lun 30 Jan - 22:52

" Il est intelligent notre Guy Georges" c'était toujours ce que disait son père avant de continuer :
- Ce sera un Grand notre fils
- Ah n'en pas douter, il fera parler de lui !! renchérit sa mère.
Ses voix du passé résonnaient inlassablement en son for intérieur, lui intimant l'ordre de faire quelque chose de grandiose. Ce soir, serait idéal, il le savait et l'ombre tapis en lui, le savait aussi. Elle était parfaite cette femme pour le commencement de sa fresque animée d'anges pourpre dansant...

A qui le tour ?
avatar
Araya

Messages : 3
Date d'inscription : 17/10/2016
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Message par mamzelle_thorgard le Mer 1 Fév - 12:43

La jeune femme sortant des toilettes publiques essaie d'aller au plus vite à sa voiture. Elle n'aimait pas se sentir seule la nuit en extérieur. Tout peux arriver dans l'obscurité.
Ses talons lui faisaient atrocement mal. Toute la journée, elle avait piétiné, monté, descendu les escaliers "foutu ascenseur !" pensa t'elle.
Les clés en main, la jeune femme les insère dans la portière. Ouvre la porte.
Enfin dans sa voiture. Perdu dans ses pensées, elle ne se rendit pas compte que le moteur ne démarrait pas. Tournant et retournant jusqu'à épuisement.
La poisse ? malchance ? malheur ? oubli de sa part ? Décidément les coups durs s'accumulaient dans sa vie dernièrement. Son visage s'abattit sur le volant. Elle ne put retenir les larmes.
"Je ne tiendrais pas...non non je ne suis pas aussi forte que toi..."

On frappa à la vitre.
La jeune femme releva la tête, le visage maculé de maquillage, mêlant mascara et pleurs.
"Excusez-moi..."
L'inconnu lui faisait signe de baisser la vitre.
"Ça n'a pas l'air d'aller. J'allais partir quand je vous ai vu vous acharnez à votre voiture qui ne semble pas démarrer..." continua l'homme.
avatar
mamzelle_thorgard
Admin

Messages : 35
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellethorgard.wix.com/creation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feuilleton quotidien sous forme de cadavre exquis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum