Session du 31/07/2016 sur le thème pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Session du 31/07/2016 sur le thème pirate

Message par Asteria Skylar le Dim 27 Nov - 18:55

Partie 1:Elaborer les différentes étapes de la construction du récit dont vous incarnez le héros. Choisir un des trois scénarios possibles dont les contraintes vont vous aider à structurer votre intrigue. Rédigez la trame, le squelette de votre histoire.

Sujet 1 : Lorsqu'une légende de Bretagne refait surface.
Exposition : Une jeune femme habitant une petite ville côtière. Auberge très prisée des marins.
Péripéties : Arrivée/retour d'un vaisseau fantôme
Conclusion : Naissance d'une légende.


Ceridwen, jeune femme de 25 ans vit au bord de la mer, sur une presqu'île bretonne quasiment oubliée, car toujours entourée de brumes mystiques. Elle à prit la suite de feu sa mère à la gestion de leur auberge, qui, malgré les nombreuses réparations, avait tout une aile qui tombait en ruines. Grande, de long cheveux roux qui lui tombent au genoux, des yeux violets qui semblent toujours pouvoir lire au plus profond de chacun.

Les marins affectionnent tout de même sa compagnie et son service qu'ils jugent de toujours agréable. Elle chante et danse parfois avec eux, lorsque l'ivresse les emportes, mais toujours, les éconduits quand ils se font trop entreprenant, son cœur n'appartenant qu'à la Mer.

Mer qu'elle observe tout les jours, quand les premiers rayons du jour se lèvent et illuminent l'eau de lueur qu'elle trouve magique. Un jour qu'elle trouve que sa vie est trop routinière et ennuyante, elle discerne juste avant que la Nouvelle lune ne se lève, un vieux galion a trois mats qui n'en était pas à sa première bataille navale.

Les marins alentours sont nerveux, de vielles légendes sur le « Hight Pontus » reviennent en surface, mais Ceridwen ne croit pas aux légendes de vieux marins saouls.
Pourtant, a la levée du jour, le galion pourtant imposant et bruyant de par son vieux bois qui craque, a disparut.

Il semble qu'un fil du temps, il n'apparaisse que la nuit, quand le ciel est entièrement noir.
Une nuit, une sombre silhouette encapuchonnée débarque dans l'auberge, et formule une demande bien particulière à Ceridwen, qui n'a pas d'autre choix que d'accepter. Sans le savoir, elle vient d'offrir sa liberté au ténébreux personnage, dont jamais, elle ne vit le visage.

C'est ainsi qu'elle embarque au lever du jour sur le vaisseau aux allures fantomatiques, a la conquête d'une rare conque, capable de commander l'Ankou, celui qui aurait maudit le Capitaine Rydell a une éternité d'errances.
Selon lui, seul l'âme pure d'une femme pouvait s'emparer de cette conque de perle.

Voguant sur les mers, l'équipage d'abord brusque et vindicatif envers cette présence féminine qui ne leur plait guère, fini par s'accoutumer a Ceridwen. Ils passent les nuits de tempêtes a chanter les vieux cantiques de loups de mers, et a danser, comme pour braver les esprits de l'eau dont le Capitaine Rydell est persuadé de leur existence. Ce dernier, tente de s'attirer les meilleurs sentiments de la jeune femme, parfois de manière fort maladroite.

Ils parviennent a une grotte étrange et Ceridwen y rentre seule. Elle erre dans l'obscurité totale pendant quelque temps avant qu'une voix sortie des profondeurs ne vienne la mettre en garde. Le Capitaine, ce forban sans foi ni loi lui aurait menti, ne désirant cette conque que pour contrôler les forces indomptables de la nature.

Ceridwen se voit pourtant remettre la conque légendaire, a force de brûlant plaidoyer. Elle revient victorieuse sur le bateau où le Capitaine Rydell la détrousse de sa trouvaille et l'enferme dans sa cale humide et crasseuse.

Des jours et des nuits, elle pleura, et tempêta contre l'homme qui l'avait trahie. Puis, la voix revint la trouver, cette fois, lui proposant de l'aider a obtenir la vengeance qu'elle attendait tant.
Alors que Rydell utilisait la conque pour piller, incendier et détruire des vies et villages d'innocents, Ceridwen parvint a s'échapper, grâce à l'aide de la voix.

Flottant sur les eaux torturée de la Mer qu'elle aime toujours autant, elle jure de lui offrir son âme si elle parvenait à survivre. Trois jours plus tard, elle s'éveille contre un rocher, une grande silhouette émaciée, sans visage, avec une faux à la main la veillant depuis un banc de sable.

L'ankou en personne est venu la chercher. Alors qu'il allait se saisir d'elle, la Mer qui avait entendu sa prière intervient, jurant que l'âme de la jeune fille lui appartient.
Vaincu l'Ankou remet la vie de Ceridwen entre les mains d'écume de l'entitée marine. Celle-ci lui offre une belle queue de perles et de saphires, et la capacité de respirer dans l'eau comme un poisson.

Avant de partir l'Ankou la met en garde. Si jamais son cœur se couvrait d'amour pour quelqu'un d'autre que la Mer qui l'avait sauvé, elle devrait précipiter la mort de ce dernier, car l'Ankou devait recevoir un tribu.

Ceridwen apprécie la vie marine plus que jamais, mais dans sa mémoire toujours, lui revient la trahison du Capitaine Rydell.

Elle le revois bien plus tard, son cœur se réanime pour lui comme il lui avait plus tôt. L'ankou se manifesta de nouveau a elle, la forçant a attirer dans les flots profonds son amour perdu.
Son cœur appartenant de nouveau a la Mer, elle versa des larmes de cristal en son souvenir. Sur les rochers, souvent, elle pleure son amour déchu, et sa voix enchanteresse tirerait les plus profondes douleurs des hommes, les précipitant dans les flots déchaînés.

Ainsi naquit les légendes des Maries-Morgan, enfantes des mers, amoureuses des océans au cœur de pierre envers les vieux marins qui ne pensaient qu'a la gloire et la richesse.

La conque elle, sombra au fin fond des flots.
Asteria Skylar
avatar
Asteria Skylar

Messages : 11
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum