Session du 30/10/2016 sur Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Session du 30/10/2016 sur Halloween

Message par Asteria Skylar le Dim 27 Nov - 18:43

Première partie : Le coffre à jouet → adapter 1 album de jeunesse et en faire une histoire vraiment éffrayante.

Mon livre d'enfant : « Tu entends ? » de Tama Janowitz et Tracy Dockray.

On était tout seuls à la maison, Maman et moi. Dehors, un sombre orage battait son plein, le vent fouettait les carreaux à la limite de les briser, une mélopée terrifiante chantée par milles esprits tourmentés nous sifflant aux oreilles. Le ciel obscur s'illuminait tout entier, comme en plein jour, pour finalement nous laisser dans une pénombre glaçante, aveugles. Tout à coup, j'ai sursauté :
« -Chut… tu entends ?
-Oui, à répondus Maman, c'est sans doute Papa. »
Bzzzz, bzzzz bzzz
Papa ne ferait jamais un tel bruit. On aurait plutôt dis un bourdonnement de guêpe, furieuse d'avoir été coincée sous un verre. Mais Maman avait l'air sereine, une main posée sur son ventre avec tendresse. Je me tus, et retournais mon attention vers la télévision, qui nous inondait de son flot d'images lumineuses. Après quelques instants, j'en oublis ma première inquiétude. C'est là que ça recommence. Un très léger couinement, presque inaudible.
Couic, couuuuic, couiiic
« -Est-ce que tu entends ? On dirait une souris cachée dans mon lit à grignoter des biscuits !
-Non, repris Maman. Ça ne fait pas ce bruit, une souris. »
Ce grincement désagréable se poursuit une seconde. Il ressemble pourtant à s'y méprendre au couinement d'une petite souris craintive. Comme Maman n'est pas décidée à se lever, moi, je pars en exploration. Dehors la tempête continue, frénétique et inarrêtable. L'eau sillonne sur les fenêtres, la pluie devient presque meurtrière et menaçante.
Sur la pointe des pieds, je m'avance vers la source du bruit, persuadé que je dois protéger Maman et mon futur petit frère. Une succession de sons plus mystérieux les uns des autres résonnent alors :
Flip. Flip. Flip
« -Le bruit de la pluie, sans doute, chuchota Maman dans mon dos, consciente de mon malaise.
Clic, clic, clic, Tap...Tap...Tap...TOC ! TOC ! TOC !
Mon cœur s'emballait dans ma poitrine, elle me serrait compulsivement. Les joues rouges de peur, je m'avance encore. Maman à raison, c'est sans doute Papa qui revient de son boulot. Mais, n'aurait-on pas dis le cliquettement de chaînes en contrebas ? Des bruits de pas remontant des tréfonds ténébreux la maison, et frappant à la porte ?

Le chien s'approcha à son tour, je me serrais contre lui, ravi de sentir sa chaleur contre mon flan. Les oreilles en arrières, le poil de l'échine dressé, il se figea devant la porte de la cave.
« -Qu'est-ce qu'il y à Spooky ? Tu sens quelque chose ? »
Le museau froncé, la patte en l'air, il se mit à grogner sombrement, comme lorsqu'il voyait un chat. Quelque chose grattait de derrière la porte.
Je soupirais, pour trouver du courage. Il fallait que je protège ma Maman. D'un grand geste, j'ouvris la porte, pour ne contempler que l'engoufrante obscurité de la cave.
Il n'y avait plus rien. Plus de bruit. Juste le silence oppressant, seulement troublé par la tempête qui faisait rage, presque comme en retrait.

Quelque chose est inscrit en bas de la porte, gratté comme avec des ongles. Je me penchais, et plissais les yeux pour mieux arriver à déchiffrer ce qui y avait été inscrit.
« -Bon...ne… nuit…. And… Andy ?! Mais, Spooky ! C'est moi Andy !
-Précisément ! »
Badaboum, boum boum !!!

Quelqu'un me poussa du haut des escaliers, et j’atterris tout droit dans d'immenses mains griffues et écailleuses.
« -Maman !!! Maman !!! Criais-je, hurlais- en me débattant contre les griffes d'obscurité qui tentaient de m'envahir.
-Il ne peut y avoir qu'un fils Andy… Gronda la voix de Papa, alors que Maman se mit à rire comme une sorcière ».

«-Chut, du calme… me rassura Maman. Tu faisais un cauchemar. »
Soulagé, je m'étirais, calmement, encore alanguis par mon sommeil, bien qu'agité. Spiky me fourra son museau sous l'aisselle, me faisant rire aux éclats. Maman à déjà disparut quand je fini de me lever. Je descendis les marches quatre à quatre, joyeusement. En passant devant la porte de la cave, un petit tourbillon crispe mon ventre.
« -Tu peux aller chercher du lait Grégory ? Demanda Papa.
Je haussais des épaules, puis descendis, cette histoire me passant au dessus de la tête. Je vérifiais la porte : aucune marque.
« -Ouf ! »

En bas, la brique de lait à la main, je distinguais un vague cercle avec des tas de gribouillis au sol. Je pus lire, quelques lettres qui ne signifiaient rien pour moi. A...N...D...Y.

Ateria Skylar
avatar
Asteria Skylar

Messages : 11
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum